Consultation et commande gratuites :
+49 (2222) 8039975

Expédition dans un délai de

3-5 jours

Livraison gratuite

de 69,00 €

Garantie de remboursement

100 jours

Hernie discale chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Hernie discale chez le chien

Malheureusement, il est assez fréquent qu'un chien souffre d'une hernie discale. Certaines races de chiens y sont particulièrement sensibles. En principe, cependant, tout chien peut être affecté dans certaines circonstances.


Les symptômes peuvent varier en fonction de la gravité et de la zone affectée.


Cependant, vous pouvez être sûr qu'une hernie discale fera très mal à votre chien. Dans certains cas, elle peut même conduire à la paralysie.


Dans les pages qui suivent, nous allons vous expliquer comment reconnaître une hernie discale chez votre chien, comment la traiter et quelles sont les chances de guérison. Nous vous donnons également des conseils de prévention.

Un disque glissé dans votre chien : qu'est-ce que c'est ?

Les disques intervertébraux sont situés entre les différentes vertèbres du chien. Ils servent de tampon et protègent la colonne vertébrale contre les chocs. En même temps, ils permettent à la colonne vertébrale de bouger.


Chaque disque intervertébral est constitué d'un tissu cartilagineux en forme d'anneau dans lequel est enfermé un noyau gélatineux flexible. Si le noyau mou s'échappe, une hernie discale (prolapsus discal) se produit chez le chien.


Comme le noyau gélatineux exerce généralement une pression sur la moelle épinière et les nerfs, l'ensemble est généralement très douloureux pour les quadrupèdes atteints. En outre, une hernie discale entraîne souvent la paralysie chez les chiens.

Causes possibles d'une hernie discale chez le chien

Lorsqu'un chien souffre d'un glissement de disque, cela est généralement dû à une modification dégénérative du tissu discal. Cette usure excessive peut avoir différents déclencheurs, qui sont souvent mutuellement bénéfiques.


Parmi les causes possibles d'une hernie discale chez le chien, on trouve notamment la mauvaise utilisation fréquente et la surcharge du système musculo-squelettique et le surpoids.


Cependant, le processus normal de vieillissement peut également entraîner une usure croissante des disques intervertébraux. C'est pourquoi les vieux chiens sont généralement plus souvent atteints d'une hernie discale que leurs jeunes congénères.

Certaines races de chiens sont particulièrement sensibles à une hernie discale

Les raisons mentionnées ci-dessus peuvent essentiellement augmenter la probabilité d'une hernie discale chez tous les chiens. Toutefois, à part cela, il existe certaines races qui, par nature, présentent un risque plus élevé que la moyenne.


Les races de chiens les plus touchées sont celles qui ont des pattes courtes et un dos long. Chez ces races, les disques intervertébraux se calcifient relativement tôt, ce qui leur fait perdre leur élasticité et ne leur permet plus de remplir correctement leur fonction.


En même temps, les disques intervertébraux sont exposés à une charge plus importante en raison de la longueur du dos. Ces deux facteurs combinés font que ces chiens souffrent souvent d'une hernie discale à un âge relativement jeune.

Un risque accru de hernie discale existe notamment chez les chiens suivants :

Reconnaître un disque glissé chez un chien

Reconnaître un disque glissé chez un chien

Les symptômes exacts que le prolapsus discal provoque chez le chien dépendent, entre autres, de l'endroit où il se produit et de la gravité de l'hernie discale.


Comme l'émergence du noyau gélatineux est très douloureuse, un dos courbé, une sensibilité au toucher évidente ainsi qu'une envie de bouger nettement diminuée peuvent être les premiers signes d'une hernie discale chez le chien.


Si le noyau gélatineux émerge complètement, il y a des symptômes supplémentaires tels qu'une démarche instable, des troubles de la coordination, une paralysie et un recul du membre.


Si un chien souffre d'une hernie discale dans la colonne cervicale, cela se remarque généralement par une raideur de la nuque. La pression sur les nerfs peut aussi parfois provoquer une incontinence chez les chiens en raison du prolapsus discal.

Diagnostic de la hernie discale chez le chien

Si vous pensez que votre chien a pu avoir une hernie discale, une visite chez le vétérinaire est indispensable. Le vétérinaire effectuera des tests neurologiques et examinera la colonne vertébrale à l'aide de techniques d'imagerie telles que les rayons X, l'IRM ou le scanner.


Ceci est nécessaire pour connaître la position exacte de la hernie discale chez votre chien. Elle permet également au vétérinaire d'écarter d'autres causes possibles de la hernie discale, comme une vertèbre fracturée.

Traitement de la hernie discale chez le chien

Les mesures de traitement nécessaires sont principalement déterminées par la gravité de l'hernie discale de votre chien.


Un léger prolapsus discal sans paralysie ou incontinence peut généralement être traité assez bien par une immobilisation temporaire et des analgésiques. Par la suite, la physiothérapie aide à renforcer les muscles et à rétablir la mobilité.


Si les symptômes de l'hernie discale de votre chien ne s'améliorent pas, ou si une paralysie survient, une opération est souvent nécessaire.


Cette opération doit absolument être effectuée par un vétérinaire spécialisé. Votre chien aura besoin de plusieurs semaines pour récupérer après l'opération. Pendant cette période, il est important d'éviter de surmener votre chien et de soutenir sa récupération par une physiothérapie régulière.

Les chances de guérison des chiens souffrant d'une hernie discale

Si la hernie discale de votre chien est détectée à temps et traitée par un professionnel, les chances de guérison sont généralement très bonnes. Cependant, dans les cas graves ou avec un diagnostic très tardif, des lésions permanentes des nerfs et donc des troubles moteurs permanents peuvent survenir.

Évitez de faire glisser un disque dans votre chien

Dans le cas idéal, vous éviterez bien sûr que votre chien souffre d'une hernie discale dès le départ. Car même si une protection complète est malheureusement impossible, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour l'empêcher.

Les mesures suivantes peuvent aider à prévenir une hernie discale chez les chiens :

Bellfor Articulations et Os Capsules

  • Éviter la surcharge pondérale
  • Ne pas sauter de la voiture
  • Pas de montée d'escaliers régulière
  • Un endroit chaud et sans courant d'air pour dormir
  • Assurez-vous que votre dos est bien droit lorsque vous soulevez
  • Utilisation d'un harnais au lieu d'une laisse
  • Physiothérapie régulière pour les problèmes de dos déjà existants

Les mesures mentionnées ci-dessus sont essentiellement utiles pour toutes les races afin de réduire le risque de glissement de disque. Cependant, elles sont particulièrement importantes chez les chiens qui sont naturellement sensibles.

Notre conseil pour un système locomoteur sain

En plus des conseils ci-dessus, il peut être utile de soutenir l'appareil locomoteur de votre chien avec des compléments alimentaires adaptés dans le cadre de la prévention des hernies discales.


Nous recommandons donc de compléter le régime alimentaire de votre chien avec Bellfor Articulations et Os. Bellfor Articulations et Os avec Ovopet fournit à votre chien un complexe unique d'ingrédients actifs avec des nutriments importants pour la santé des articulations.


De cette façon, Bellfor Articulations et Os peut apporter une contribution précieuse à la prévention des hernies discales chez les chiens. La préparation est disponible soit sous forme de capsules, soit sous forme de délicieuses friandises pour chiens à base d'ingrédients naturels.


Récoltez de la nourriture pour votre chien maintenant!

Mes coordonnées

Nom du chien
Race
Sexe*
Féminin
*Champs obligatoires
Mâle
Castré
Oui
Non
Date de naissance*
*Champs obligatoires

Produits suggérés

Articles connexes

Écrire un commentaire

    Mauvais 
 Bon