Consultation et commande gratuites :
+49 (02222) 8039975

Expédition dans un délai de

3-5 jours

Garantie de remboursement

100 jours

Dysplasie du coude chez le chien

La dysplasie du coude est une maladie liée à la croissance qui affecte les articulations du coude des chiens. Selon la gravité de la dysplasie du coude chez le chien, elle entraîne une boiterie et une arthrose plus ou moins sévères.

En règle générale, les chiens atteints ont une prédisposition génétique à souffrir de dysplasie de l'articulation du coude. Bien qu'une guérison correcte ne soit pas possible, il existe diverses façons de retarder de façon significative l'apparition et la progression de la maladie.

Qu'est-ce que la dysplasie du coude ?

L'articulation du coude est formée par les trois os, le cubitus et l'humérus. Afin de garantir la mobilité de l'articulation, ils s'emboîtent parfaitement dans une articulation saine et ont une couche de cartilage intacte.

Cependant, si les os ne s'emboîtent pas correctement, il se produit un frottement excessif à l'intérieur de l'articulation. Le cartilage et les os s'usent avec le temps, ce qui entraîne une dysplasie de l'articulation du coude chez le chien atteint et donc une restriction croissante de la mobilité ainsi qu'une inflammation et une douleur.

Symptômes et diagnostic de dysplasie du coude

Au fur et à mesure que la dysplasie du coude progresse, les symptômes de la maladie chez le chien deviennent de plus en plus évidents et ne sont pas cachés aux yeux attentifs du propriétaire.

Au début, les symptômes chez le chien affecté peuvent n'apparaître que sous la forme d'un léger changement dans la démarche. Avec le temps, cependant, la mobilité des membres antérieurs devient de plus en plus limitée, de sorte que le modèle de mouvement semble de plus en plus rigide et incertain et l'ami à quatre pattes va essayer d'épargner l'articulation endommagée.

Seules les radiographies permettent de déterminer si un chien souffre réellement d'une dysplasie du coude. Dans certains cas, la tomodensitométrie peut également être nécessaire pour diagnostiquer une dysplasie de l'articulation du coude.

Traitement de la dysplasie de l'articulation du coude chez le chien

Le traitement dépend essentiellement de l'évolution de la dysplasie du coude et de sa forme exacte.

En principe, des méthodes de traitement chirurgical et non chirurgical sont disponibles pour le traitement.

Dans les cas graves de dysplasie du coude, la chirurgie est souvent nécessaire pour soulager l'inconfort du chien. S'il y a des fragments d'os ou de cartilage lâches dans l'articulation, ils sont habituellement enlevés chirurgicalement.

Il peut également être nécessaire d'implanter une endoprothèse ou de raidir l'articulation affectée. La nécessité et la recommandation de cette voie doivent être décidées au cas par cas en fonction de la gravité de la maladie.

Outre la chirurgie, les chiens souffrant de dysplasie du coude sont traités par une combinaison de médicaments contre la douleur et l'inflammation. Dans les cas légers, cela peut être suffisant (au moins temporairement).

Races fréquemment affectées par la dysplasie du coude

La dysplasie du coude d'un chien est essentiellement déterminée par sa prédisposition génétique. Les grandes races, en particulier, sont souvent touchées par cette forme de douleur articulaire, alors que les petites races en souffrent rarement.

Le risque de dysplasie du coude est particulièrement élevé chez les races de chiens suivantes :

  • Rottweiler
  • Chien de berger allemand
  • Terre-Neuvien
  • Grand Bouvier Suisse
  • Chien de montagne bernois
  • Bouffe
  • Labrador
  • Dogue de Bordeaux

Possibilités de prévention de la dysplasie du coude

La dysplasie du coude ne peut pas être complètement guérie. Cependant, il est possible de retarder considérablement l'apparition et la progression de la maladie. Afin de prévenir la dysplasie du coude, il est particulièrement important que le chien fasse de l'exercice en fonction de ses besoins et de son alimentation.

La surcharge constante de l'appareil locomoteur favorise l'usure des articulations sensibles du coude. Les propriétaires de chiens doivent donc assurer un équilibre entre l'exercice et la relaxation. Ceci est particulièrement important pour les chiots dont les articulations sont encore en croissance, mais aussi pour les chiens adultes.

D'une part, l'alimentation doit couvrir les besoins nutritionnels de l'ami à quatre pattes, ce qui assure en fin de compte également un approvisionnement optimal des articulations. D'autre part, il doit également être adapté aux besoins énergétiques du chien. Parce qu'une trop grande quantité de nourriture provoque une surcharge pondérale qui, à son tour, exerce une pression supplémentaire sur les articulations et peut donc favoriser le développement d'une dysplasie du coude.

Compléments alimentaires pour la dysplasie du coude

En plus des mesures préventives décrites ci-dessus, il est également recommandé de favoriser la santé des articulations avec un complément alimentaire approprié.

Nous recommandons Bellfor pour les articulations et les os avec Ovopet à cet effet. Le complexe de principes actifs extrait des membranes de la coquille des œufs de poule contient du collagène et de l'acide hyaluronique, entre autres, et peut aider à soulager la douleur et l'inflammation et améliorer la mobilité articulaire.

L'utilisation de Bellfor Articulations et Os est recommandée à la fois pour la prévention et comme traitement d'appoint pour les chiens présentant une dysplasie du coude.


Produits suggérés

Articles connexes

Écrire un commentaire

Note : HTML n'est pas traduit !
    Mauvais 
 Bon